Les ceintures de compétences

C’est quoi les ceintures de compétences?

Les ceintures de compétences me permettent de progresser à mon rythme dans plusieurs domaines et se déclinent de la ceinture blanche à la ceinture noire, comme au judo!

en FRANCAIS: 

Texte (TX)

Phrase (P)

Mot (M)

verbe (V)

en Mathématiques :

Solides et figures (SF)

Grandeurs (G)

Nombres (N)

Opérations (OP)

Tables (T)

Les ceintures proviennent de la pédagogie institutionnelle initiée par Fernand Oury au siècle dernier. Etant judoka, il a réalisé combien l’entraide entre les enfants était important. Il a donc transposé l’idée dans le contexte scolaire.

La boucle éducative

En classe, nous travaillons selon la boucle éducative afin de personnaliser les apprentissages. Cette boucle se décline en 4 temps : le temps de la découverte, de l’entrainement, de l’évaluation et enfin de la remédiation. Chacun suit un parcours personnalisé en fonction de ses forces et ses faiblesses!

boucle_evaluative_nov2017

1. LA DECOUVERTE

En classe, je commence par découvrir une nouvelle notion avec mon professeur qui me propose un défi, une lecture, une observation, de la manipulation, … Il me donne ensuite des exercices afin de mieux comprendre. Ce temps (une ou plusieurs période.s) est à vivre avec toute la classe et en même temps. Tout le monde participe et tout le monde peut se tromper. C’est normal, on apprend! Quand ce temps de la découverte est terminé, je coche la case correspondante dans mon carnet.

Il est temps pour moi d’apprendre cette nouvelle notion à la maison. Pour cela, j’étudie et je refais des exercices. dans le cahier d’apprentissages. Ensuite, en classe, je demande à mon professeur de réaliser un diagnostic.

  • Si j’ai réussi l’exercice, la compétence est validée! Pour être validée, la compétence requiert généralement un seuil de réussite de 8/10. Les points apparaitront dans le bulletin. Je coche la case de la compétence réussie dans la colonne diagnostic.
  • Si je n’ai pas réussi l’exercice, c’est que je dois m’entrainer encore un peu. Je coche alors la case des compétences à entrainer par une seule barre et je note la fiche sur mon plan de travail.

Mon professeur propose au moins 1 heure de travail personnel par jour. Pendant cette heure, je peux soit m’entrainer, soit passer un test ou encore remédier à mes difficultés. C’est pourquoi j’ai besoin du plan de travail pour me guider.

2. L’ENTRAINEMENT

Je cherche la fiche d’entrainement dans les classeurs des ceintures. Je reviens à ma place et je réponds aux questions. Ensuite, je vais au centre de correction pour me corriger. Quand il y a une erreur, je la barre. Quand j’ai terminé de vérifier toute la fiche, je reviens à mon bureau pour corriger les erreurs. Je retourne une seconde fois au centre de correction. Je peux aussi montrer la fiche à mon prof et parfois, mon prof vérifiera mes corrections. Ma fiche d’entrainement est alors terminée. Je coche une seconde fois la case correspondante. Je range la fiche dans mon classeur.

3. L’EVALUATION

Je me suis entrainé… je suis donc prêt.e à passer le test!

Avant cela, je dois travailler à la maison dans mon cahier d’apprentissages (je refais des exercices et j’étudie ce qui est important à retenir). Mon professeur le vérifie si jamais j’échoue le test afin de comprendre comment je m’y suis préparé. S’il remarque que je n’ai pas travaillé suffisamment, alors il marquera dans mon journal de classe une leçon non sue.

  • Le test est réussi? Je deviens alors un expert dans cette notion: un autre élève peut me demander de l’aider. Je marque d’une croix la case « test ». Les points du test sont indiqués dans mon bulletin. Je peux m’entrainer dans une autre compétence ou réaliser une autre activité proposée dans mon plan de travail.

 

4. LA REMEDIATION

  • Le test n’est pas réussi? Je dois alors remédier à mes difficultés.

En classe, je peux remédier soit en demandant de l’aide à un élève expert ou à un professeur, soit en travaillant avec mon tuteur. Quand la remédiation est terminée, je l’indique par une croix dans le carnet, puis je dois refaire l’entrainement et étudier à nouveau dans mon cahier d’apprentissages. Un second test me sera alors proposé.

J’obtiens la ceinture quand toutes les compétences de la matière sont validées (une croix dans diagnostic ou test)

Je coche alors la case VALIDATION, j’indique la date et mes parents signent.

En cours de route, j’effectuerai des évaluations « check-up » en français et en mathématiques. Le premier check-up intervient à la fin de la ceinture orange. Il reprend toutes les notions de la ceinture blanche à la ceinture orange. Le second check-up permet de valider la ceinture noire et sollicite les compétences de la ceinture blanche à la ceinture marron. Cette épreuve « globale » permet ainsi d’utiliser toutes les compétences précédemment vues dans une situation plus complexe et regroupant plusieurs matières. Comme dans la vraie vie!

Quelques remarques importantes

  • L’objectif des ceintures est de progresser à mon rythme. Tous les élèves ne sont donc pas au même niveau en même temps. Néanmoins, le professeur attend de moi que je m’investisse et que je réalise les tests dans les échéances demandées.
  • Les compétences sont conformes aux programmes de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Nombreuses compétences sont travaillées et évaluées hors ceintures.
  • Chaque diagnostic, test et entrainement est construit en reprenant des questions des épreuves externes certificatives (CEB) ou non certificatives des années précédentes afin de préparer les élèves à la fin de 6e primaire.
  • Quand un test est réussi (généralement avec un seuil de réussite de 8/10), les notes sont enregistrées pour le bulletin de la période. Le bulletin est donc la « photo » de la fin de période de mon parcours. Je ne peux pas le comparer avec un autre élève car celui-ci aura eu d’autres tests que moi!
  • Les tests non réussis sont consultables par les élèves à leur demande. Ils sont empruntés lors du temps de remédiation pour une correction.
  • Tous les tests sont rendus quand le dernier élève a passé son test afin d’éviter toute tricherie.