Le cahier d’apprentissage

TU0e8Jg0R1zCoahinyaMS_auvWc

Ce cahier est à la fois un outil réflexif sur la construction de tes apprentissages et à la fois un cahier pour te préparer aux évaluations.

Concrètement… un peu chaque jour!

Tu l’emportes tous les jours à la maison et tu le ramènes à l’école le lendemain. Si exceptionnellement le cahier est oublié, tu peux coller la feuille utilisée au bon endroit. Ce n’est pas un cahier de brouillon dans lequel tu peux écrire où tu veux. Il doit rester impeccablement propre, soigné et bien orthographié.

A la fin des cours, tu écris en quelques lignes ce que tu as appris dans la matière que tu veux. Essaye d’être le plus précis possible. Tu utilises pour cela une page par matière en y indiquant la date et la matière. (Par exemple, une page est consacrée aux compléments de phrase, une autre aux mesures de longueur, …).

Il est important:

  • de le faire personnellement… c’est toi qui apprends!
  • de le faire dans un environnement calme… tu dois pouvoir te concentrer!
  • de le faire après la journée de cours… tu réactives ainsi ce que tu as appris!

Le lendemain, nous écouterons quelques textes des élèves et nous apporterons des précisions que tu pourras noter. Il en sera de même quand on abordera une matière déjà vue précédemment. On ouvrira le cahier afin de se souvenir ce que nous avons déjà fait.

Je me prépare à réussir une évaluation!

Ensuite, quand tu prépares une évaluation, tu complètes ce qui est déjà écrit par ce qui doit être mémorisé: une règle à retenir, une définition, une formule, des dates, des mots de vocabulaire, … Tout cela se trouve dans ton référentiel et/ou sur tes feuilles de cours.

Puis, tu réalises des exercices pour t’assurer que tu as bien compris. Ces exercices se trouvent dans ton cours mais peuvent aussi être donnés par tes parents (attention néanmoins à l’exactitude…).

Apprendre à apprendre

En classe, nous prenons le temps d’apprendre à apprendre. Aussi, j’attends de toi que tu te serves des pistes données pour mémoriser au mieux! Tu reçois également des indications orales par ton professeur et écrites (sur le diagnostic) pour chaque notion qui sera évaluée. Il n’est donc pas normal d’étudier quelque chose que tu n’as jamais vu!

Ainsi…

Toute leçon étudiée doit faire l’objet d’une (ou plusieurs) trace(s) dans ce cahier.

Si une évaluation n’est pas acquise, ton professeur peut vérifier ton cahier pour constater si tu n’as pas compris ou si tu n’as pas travaillé.

 

Quelques trucs pour…

pour mémoriser

  • J’écris les idées importantes que je dois mémoriser: une règle à retenir, une définition, une formule, des dates, des mots, un texte de dictée …
  • Je comprends la matière en créant des liens à l’aide: de dessins, de cartes mentales, de schémas, de trucs, d’associations, de flèches, de couleurs, de plans, …
  • Je m’entraine en réalisant des exercices du cours.
  • Je n’oublie pas de répéter plusieurs fois: par écrit mais aussi oralement. Il faut 4 à 6 répétitions pour graver les connaissances dans la mémoire à long terme!
  • A chaque répétition, je me projette le jour de l’évaluation en train d’écrire ou de dire. Je réussis l’évaluation!

Pour m’entrainer

  • Je reprends les pages d’exercices faites en classe.
  • Je recopie les principaux exercices et/ou quelques exercices au hasard.
  • Je les complète.
  • Je vérifie avec mon cours puis je corrige.
  • Je n’oublie pas aussi les exercices/évaluations/brevets qui m’avaient posé problème en classe.
  • Je peux aussi demander à mes parents des exercices supplémentaires (en veillant à garder la philosophie du cours et ses objectifs).
  • Je peux aussi aller sur internet (avec un adulte) pour trouver des exercices complémentaires, des schémas, des dessins, des cartes, …

A la fin de chaque cours et avant l’évaluation, mon professeur m’explique sur quoi je serai interrogé pour ne pas être surpris. Ainsi, je connais:

  • le jour (au minimum une semaine avant) qui est noté dans l’agenda de classe (le panneau blanc) et sur google agenda (sur le site www.cestla56.be),
  • le genre de questions et les objectifs du cours (ce que je dois être capable de),
  • l’objet (le texte, la synthèse, la règle, la définition,…) à mémoriser ou non. Généralement, il est demandé de maitriser le contenu du référentiel en lien avec la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *